Questions / réponses

 

Cette page a pour modeste objet de vous informer succinctement sur la Franc-maçonnerie, sans entrer dans des détails trop précis. Si vous êtes ici, cela suppose que vous vous posez des questions sur le sujet et que vous aimeriez très certainement en savoir davantage.

En découvrant ces pages, vous ne deviendrez ni un initié, ni un Franc-maçon. Vous en saurez seulement un peu plus sur la question et ce, dans le pur cadre de vos connaissances générales.

Qu‘est-ce que la Franc-maçonnerie ?

Définition du Larousse: la Franc-maçonnerie est une association, en partie secrète, de personnes qui professent des principes de fraternité, se reconnaissant entre elles à des signes et à des emblèmes, se divisent en groupe appelés "Loge".

La Franc-maçonnerie a aussi été définie comme "une institution d‘initiation spirituelle au moyen de symboles"; "un ordre initiatique traditionnel et universel fondé sur la fraternité". Elle a pour but le perfectionnement de l‘homme et de l‘humanité.

La Franc-maçonnerie est une organisation humaine internationale subdivisée en obédiences, en rites et en traditions symboliques, qui rassemble des hommes et des femmes de tous les milieux sociaux et professionnels, qui ont en commun de vouloir réfléchir à tous les problèmes de notre monde et tenter d‘y apporter des solutions raisonnables et humanistes. En France, les différentes branches de la Franc-maçonnerie sont généralement des associations dont les statuts sont régis par la Loi de 1901.

La Franc-maçonnerie est aussi un ordre initiatique traditionnel ancien, fondé sur la Fraternité, qui réunit des hommes libres et de bonnes moeurs, de toutes races, nationalités et croyances.

Les Franc-maçons se réunissent dans des lieux calmes et discrets, propices à cette réflexion. Ils sont liés par des liens d‘amitié et d‘affection fraternelle. Ils pratiquent la solidarité entre eux, mais aussi en dehors de la Franc-maçonnerie. Ils travaillent tous à s‘améliorer eux-mêmes afin de devenir des humains et des citoyens meilleurs et plus éclairés. Les qualités qu‘ils honorent sont l‘honnêteté, l‘altruisme et la vertu. La Franc-maçonnerie tend ainsi à réunir des personnes de haute valeur morale qui ne se seraient pas forcément rencontrées dans les circonstances ordinaires de la vie.

Comment devient-on Franc-maçon ?

On devient Franc-maçon en le voulant. C‘est une démarche strictement personnelle et positive. pour devenir Franc-maçon, il faut bien évidemment avoir déjà une idée de ce qu‘est la Franc-maçonnerie. Pour cela il existe des livres, des sites internet, des émissions radiophoniques ou télévisées. Le fait aussi de connaître une personne qui s‘est révélée à vous comme appartenant à la Franc-maçonnerie et vous a donc montrez une certaine marque de confiance.

Vous pouvez donc en parler avec cette personne. Elle vous dira peut-être que vous pourriez devenir Franc-maçon et vous y aidera de ses conseils. Elle pourra aussi, éventuellement vous parrainer. Sinon, vous pouvez adressez à une des obédiences maçonniques en envoyant un courrier motivé à son siège. Peut-être vous répondra t‘on directement et votre demande sera alors transmise à une Loge maçonnique proche de votre lieu d‘habitation, qui vous contactera directement. Par la suite, vous aurez des entretiens avec des membres de cette Loge qui jugeront la recevabilité de votre candidature.

Qu‘est-ce qu‘une Loge ?

la Loge est un local, un lieu unique et privilégié où se retrouvent les Franc-maçons, à l‘occasion de leurs réunions régulières. C‘est un lieu de convivialité, d‘échanges, de communication, de paix et de Fraternité. Mais le terme Loge désigne aussi l‘ensemble des frères qui se réunissent en ces lieux. Nous parlons aussi d‘atelier. Chaque Loge porte un nom bien particulier qui la distingue des autres et ce dans une même obédience. Le nombre de frères d‘une Loge est assez variable, il peut aller de 10 à 70 ou plus.

Qu‘est-ce que l‘initiation ?

L‘initiation est une cérémonie rituelique et symbolique, au cours de laquelle un profane postulant à l‘entrée d‘un Ordre maçonnique, et ayant préalablement été reconnu digne d‘appartenir à la Franc-maçonnerie, devient Franc-maçon. Nous pouvons considérer cette cérémonie comme une simple formalité, mais elle revêt un caractère très particulier pour les Franc-maçons. Il s‘agit d‘un rite de passage comme il en existe dans toutes traditions ethniques, et son symbolisme ainsi que le contexte émotionnel de son déroulement, en font un moment privilégié qui lie l‘impétrant à la Loge qui l‘accueille par des liens très forts. En Franc-maçonnerie, tout est symbole et le symbolisme invite à la réflexion.

Pourquoi le symbolisme ?

Le symbolisme est une façon particulière qu‘utilisent les Franc-maçons pour partager leurs travaux, leurs connaissances et leurs enseignements. Le symbolisme est utilisé dans de nombreux domaines tels que les sciences, les techniques, la philosophie, les Franc-maçons y font appel pour faire passer des concepts parfois très abstraits. Un symbole est porteur d‘une image ou d‘une idée que chacun peut interpréter à sa façon, mais dont l‘interprétation est le plus souvent une clef de la Connaissance. Les travaux maçonniques sont souvent portés sur le symbolisme dont l‘étude est toujours enrichissante pour l‘esprit.

Pourquoi un rituel ?

Les Franc-maçons font souvent appel à un ou à plusieurs rituels, parfois très différents, et ce dans le cadre de leurs réunions et travaux. Ces rituels sont des "habitudes" indispensables à l‘établissement d‘une atmosphère propice au travail. Les rituels maçonniques trouvent leurs sources parfois fort loin dans l‘histoire de l‘humanité. Le rituel et le symbolisme sont des pratiques qui s‘interpénètrent profondément, historiquement et philosophiquement. Les religions font également toutes appel à des rituels. Mais la Franc-maçonnerie n‘est ni une religion, ni une secte. Elle s‘en distingue par le profond respect qu‘elle a des convictions métaphysiques ou ésotériques de ses membres.

Qu‘est-ce qu‘une réunion de Franc-maçons ?

Les réunions de Franc-maçons appelées "Tenues" se déroulent dans des locaux maçonniques appelés Loges ou encore Temple. Ces réunions sont le plus souvent planifiées plusieurs mois à l‘avance. La fréquence la plus répandue est de deux réunions mensuelles. Des frères ou soeurs d‘autres Loges et parfois même d‘autres obédiences, peuvent venir assister à ces réunions en tant que visiteurs, au grand plaisir des frères et soeurs qui les accueillent.

Les réunions se déroulent le soir et sont généralement suivies d‘un repas fraternel et convivial dans les locaux de la Loge. Ce sont des occasions de sceller plus cordialement les liens d‘affection qui unissent les frères ou les soeurs.

Que sont les travaux de la Loge ?

En dehors des études symboliques, des travaux purement administratif et des discussions sur la politique interne de la Loge, les tenues peuvent se dérouler autour de l‘accueil d‘un nouveau frère au travers de l‘initiation ou encore la lecture d‘une "planche" (travail-étude synthétique préparé par un frère), qui sera discuté et débattu par les autres frères et soeurs, apportant contradiction et enrichissement, le tout dans une atmosphère de fraternité et de tolérance. Les sujets traités peuvent être de tous ordres, à l‘exclusion de la religion et de la politique. Globalement, en dehors de l‘aspect rituelique un peu particulier, une tenue maçonnique se déroule sensiblement comme une réunion d‘association classique, sous la direction de son président. Parfois, un conférencier non Franc-maçon pourra venir présenter un travail ou une conférence à la Loge. A d‘autres occasions, une Loge peut ouvrir ses portes au public (en général sur invitation).

La mixité en Franc-maçonnerie ?

La mixité est un sujet qui a longtemps travaillé les frères et soeurs des différentes obédiences. En effet, la Franc-maçonnerie a longtemps été une affaire purement masculine, les femmes en étaient exclues. Mais les moeurs ont changé et les femmes sont entrées en Franc-maçonnerie, y apportant leur particularité et leur visions indispensable d‘un monde juste et équitable. Il n‘existe plus vraiment de problème de mixité chez les Franc-maçons, puisqu‘il existe aujourd‘hui des obédiences masculines, féminines ou mixtes. Chacun peut donc choisir ce qui lui convient le mieux.

La solidarité entre Frères ?

La solidarité maçonnique est une tradition. La solidarité existe entre tous les Franc-maçons. Lorsqu‘un frère rencontre des difficultés, les autres membres de la Loge font leur possible pour lui venir en aide et l‘assister. Lorsqu‘un frère décède, les frères de la Loge se rapprochent de sa veuve et de ses enfants pour leur témoigner leur affection et les soutenir dans cette douloureuse épreuve Il existe en Franc-maçonnerie des organismes associatifs de secours et de solidarité destinés à ce genre de situation.

Mais la solidarité maçonnique ne s‘arrête pas aux Francs-macons et les frères peuvent intervenir pour porter secours ou assistance à des personnes profanes de leur environnement, soutenir une cause ou une oeuvre particulière vers les plus démunis et la souffrance humaine en général.

La politique en Franc-maçonnerie ?

Les Francs-maçons ont des opinions politiques comme tout le monde, mais la tradition veut que ces sujets ne soient jamais abordés dans les locaux maçonniques, du moins pendant la durée des tenues proprement dites. Ce sont en effet, des sujets qui peuvent porter le sang et les comportements à ébullition, dont il ne sort le plus souvent jamais rien de bien constructif.

Les frères peuvent avoir des discussions personnelles pendant le repas qui suit les tenues ou lors d‘autres occasions organisées tout au long de l‘année. En tout état de cause, les Francs-maçons respectent toutes les opinions politiques de leurs frères et soeurs, dans la limite où ces opinions ne font pas l‘apologie de ce qui est illégal ou nuisible à l‘homme. Ainsi nous pouvons parfois voir en Loge, des frères d‘opinions politiques forts différentes s‘asseoir côte à côte et partager très fraternellement les travaux de l‘atelier.

La question de la religion en Franc-maçonnerie ?

Comme pour la politique, la Franc-maçonnerie accepte et respecte parmi ses membres des hommes et des femmes de toutes confessions religieuses, de toutes croyances même les plus "étranges", de toutes convictions métaphysiques ou ésotériques, toujours dans la limite où ces croyances ou convictions ne portent pas atteinte à la dignité humaine et n‘incitent pas à des comportements répréhensibles moralement.

Certaines obédiences maçonniques fonctionnent sous des rites qui incluent la croyance ou l‘appartenance à une religion ou à une autre, tandis que d‘autres obédiences estiment ne pas avoir à imposer ce genre de considération d‘ordre autoritaire et discriminatoire. Chacun peut trouver ce qui lui correspond le mieux parmi toutes les obédiences existantes. Il existe des Francs-maçons de toutes les religions et même des prêtres, aussi bien que des agnostiques ou des athées.

Les rumeurs et légendes sur la Franc-maçonnerie ?

Il existe d‘innombrables rumeurs et légendes sur la Franc-maçonnerie. Le but de ce paragraphe n‘est pas d‘en faire une liste exhaustive, et de vous les raconter, mais de vous mettre en garde contre tous les fantasmes que l‘on a pu raconter pendant des siècles et que l‘on peut encore entendre de nos jours. La Franc-maçonnerie étant une société discrète, on l‘a vite qualifiée de secrète. La Franc-maçonnerie est une société initiatique que l‘on a vite taxée de pratiquer des rites sulfureux. Heureusement il n‘en est rien. Pour en savoir plus, vous pourrez sûrement trouver des livres et des pages internet relatant ces rumeurs et légendes. L‘important est de faire la part des "choses"...

Comment cesse-t‘on d‘être Franc-maçon ?

De son propre gré, une simple lettre de démission suffit pour quitter la Franc-maçonnerie. Par manque d‘assiduité, défaut de paiement des cotisations, faute grave qui entache l‘éthique et les valeurs de l‘Ordre sont autant de cause de renvoi de la Franc-maçonnerie.

Quelle est la signification du mot "ésotérisme" ?

Par définition, le mot ésotérisme désigne en fait "la connaissance des mystères", au sens traditionnel de cette expression. Autrement dit, il se rapporte à l‘étude des lois divines, telles qu‘elles se manifestent dans l‘univers, dans la nature et dans l‘homme lui-même. A l‘opposé de l‘exotérisme qui concerne les croyances et les dogmes que les religions enseignent aux masses, l‘ésotérisme correspond à la Gnose que les initiés se sont transmis d‘une manière ininterrompue à travers les âges. Il est regrettable, cela dit, que le mot "ésotérisme" comme le mot "mysticisme" ait pris une connotation péjorative, car ils proviennent du terme d‘origine "mysticos" qui signifie prècisement "étude des mystères de la vie". En cela il est le meilleur synonyme d‘ésotérisme.





"Retirons-nous en paix, en jurant de garder la Loi du silence."