Historique

 

Un des cercles Rosicruciens Allemands du XVIII°, celui des Rose-Croix d‘Or d‘ancien système, constitua une Loge à Munich, qui se composait d‘un seul haut grade et utilisait un rituel magique passionnant entouré de mystère et d‘ésotérisme.

En 1912, l‘Ordre des Germains fédéra en son sein toutes les sociétés de pensée de l‘époque dont la Centurie d‘Or, qui était l‘un des hauts grades magique dans de nombreuses Loges des Germains.

La seconde guerre mondiale, affecta grandement la croissance et les activités de l‘Ordre de la Centurie d‘Or. Son président disparut et nombre de ses dirigeants et de ses membres ne survécurent pas à la tourmente. Après la guerre, l‘Ordre de la Centurie d‘Or était virtuellement en sommeil, notamment en Europe.

En 1960, l‘Ordre de la Centurie d‘Or fut réveillé grâce aux efforts de M.Heusermann, qui fut le co-fondateur de la Centurie d‘Or de Zurick. Avec les quelques archives retrouvées, il se fit aider par E.Bruckmann et G.Gaubatz, qui comme lui étaient les derniers survivants du Conseil suprême.

Par cet acte, ses membres revendiquaient la pérennité de l‘Ordre fondé, et d‘autres membres illustres de la Centurie d‘Or se joignirent à eux.

De nos jours, l‘Ordre de la Centurie d‘Or est présent dans 11 pays, chacun dirigé par un Grand Maître, lequel est élu pour un mandat de 5 ans. Ses dirigeants de quelques nationalités qu‘ils soient, conduisent leurs activités en tant que responsables de l‘Ordre Franc-maçonnique de la Centurie d‘Or (O.F.M.C.d‘O) dont les activités s‘étendent au monde entier.





"Retirons-nous en paix, en jurant de garder la Loi du silence."